Jah Gaïa, « Raggamuffin ForEver » !

Jah Gaia reggae français

Retour à l’Essentiel – 2012

Saint-Etienne et la culture raggamuffin est une grande histoire d’amour, après Dub Inc et DaTune, voici un groupe de la même trempe, le collectif Jah Gaïa. Des voix accrocheuses sur des riddim new root’s. Le groupe de reggae stephanois est également lauréat de la manche française de l’European Reggae Contest.Formé en 2003, Jah Gaïa se compose de 7 musiciens, on y retrouve les instruments classiques du reggae, je ne vais pas les énumérer à chaque article ! Les membres du groupe aux influences très variées, (du jazz au rock en passant par la variété française) se sont rassemblés pour offrir un cocktail musical puissant, militant et engagé. Le lead vocal est assuré par deux chanteurs, Natty et Deuf qui distillent des lyrics sur des flow sensiblement différents, respectivement l’un plus « vénère » ragga-new root’s et le deuxième plus root’s-reggae posé. Le groupe a produit deux maxi : « Avec les Moyens du Bord » en 2010, puis le second opus, « Retour à l’Essentiel » sorti en 2012.

Le premier album « Avec les Moyens du Bord » est un concentré de très bons morceaux, avec des instrumentales très root’s reggae agrémentées parfois de cuivres comme sur l’excellent « live your life ». Les flows des deux chanteurs se complètent à merveille pour le plus grand plaisir de mes oreilles. Le résultat obtenu est très réussi : on est conquis par l’énergie de Natty  et la voix envoutante de Deuf.  Au final, l’album s’avère être un douze titres, vraiment très bien travaillé tant au niveau rythmique que de la qualité des écrits.

Avec ses textes militants et percutants, Jah Gaïa nous propose un état des lieux de la société actuelle. Les textes sont très bien construits, assez recherchés.  Jah Gaïa aborde des thèmes parfois sensibles, avec des mots forts et subtilement associés, comme avec le morceau « X.X » dénonçant les violences faites aux femmes ou l’excellent titre « Enfant Soldat ». Le paysage politico-médiatique en prend aussi pour son grade sur des morceaux  comme « Mais qu’est ce qui les poussent » « Quel Avenir » ou « Résistance ». Enfin, mention spéciale à l’excellent morceau en anglais « In This World » et au titre « Assis sur un Mur » plus acoustique. Coté négatif, j’ai été moins convaincu par le morceau « libre ou enchaîné », mélange plutôt rap-ragga. Mais, vous l’aurez compris, cet album est un condensé de bonnes vibrations à découvrir d’urgence. Il faut noter que l’album fut nominé au Web Reggae Awards dans la catégorie « Meilleur Album  de l’année 2010 » mais finira malheureusement sur la troisième marche du podium. Cet album a propulsé Jah Gaïa au rang de groupe très prometteur du reggae français. Je partage l’extrait d’Enfant Soldat disponible sur Youtube.

Jah Gaia reggae français

Retour à l’Essentiel – 2012

Le deuxième album « Retour à l’Essentiel » propose des textes tout aussi conscients que le premier album, on retrouve notre combinaison gagnante pour des messages toujours aussi positifs et engagés. Dans la continuité du précédent même si je conserve une préférence pour le premier. Cet album est marqué par des textes sur le temps, la vie, l’amour, l’évasion l’espoir, l’unité. Pour citer quelques morceaux, le très bon « Grow » sur les excès de « Babylone », l’excellent « Dommage Collatéral » les morceaux « Rise Up », « Time is Life », « Raggamuffin » ou encore « Vision » mais il y en a d’autres à découvrir ! Un douze titre plutôt convaincant : les textes sont très différents du précédent opus, Jah Gaïa confirme à la fois son talent et ses capacités à produire des morceaux de qualité. Je partage le clip officiel du morceau « Grow ». D’autres morceaux  sont disponibles sur le Myspace du groupe Jah Gaïa.

Le groupe a remporté récemment, le jeudi 4 avril pour être précis,  la finale de la manche française de l’European Reggae Contest. Il  participera à la finale européenne qui se déroulera cet été, lors du Reggae Sun Splash Festival en Italie. Bonne chance pour la finale !

Publicités

Tagué:,

Une réflexion sur “Jah Gaïa, « Raggamuffin ForEver » !

  1. […] flémard mais j’ai déjà fait une petite chronique sur notre petit groupe raggamuffin français, Jah Gaia. Pour lire l’article, cliquez sur le nom du groupe J Mais bon comme c’est toujours la […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :