Naâman – « Deep Rockers : Back A Yard »

reggae français Naâman

« Deep Rockers : Back A Yard » – 4 Juin 2013

Naâman l’avait annoncé à la Belleviloise en avril dernier et avait profité de l’occasion pour offrir un avant-gout, l’album est désormais disponible depuis le 4 juin. Après son premier album « Deep Rockers », qui fut déjà une petite pépite, Naâman revient avec ce second opus, qui n’est autre qu’une remastérisation de certains morceaux du premier album plus quelques nouveautés. L’album a été enregistré en Jamaïque dans un des plus célèbres studios d’enregistrement de Kingston.

Naâman s’est rendu avec son fidèle compère Fatbabs en Jamaïque, au fameux studio, Harry J. Un studio rempli d’histoire puisqu’il a vu défiler des artistes comme Bob Marley ou les Rolling Stones. Il doit son nom au producteur et musicien de reggae jamaicain, Harry Zephaniah Johnson. Au début des années 2000, après une longue période d’inactivité du studio, Stephen Stewart, l’ingénieur du son de Burning Spear a décidé de rédonner vie à ce studio. Pour son projet Naâman a collaboré à la fois avec S.Stewart mais aussi avec Sam Clayton (de Toot’s and The Maytals).

Exit les riddims 100% concoctés par Fatbabs, place désormais à un mix entre véritables sonorités root’s produites par un puissant backing band jamaicain (comptant notamment dans ses rangs  Sly Dunbar, l’un des batteurs les plus réputés de Jamaïque) et influences Hip Hop. La petite touche Fatbabs n’a pas totalement disparu de l’album (et heureusement d’ailleurs 🙂 ). Un album qui s’inscrit dans la continuité des productions de Naâman, tout en arborant une touche made in Jamaica matérialisée par de plaisants skank  !

À l’instar du premier album, « Back A Yard » totalise 10 pistes, d’excellente qualité, puisque les instrumentales sont authentiquement jamaïcaines ! On retrouve avec un grand plaisir des titres comme « Skanking Shoes », l’excellentissime « Rockers », « Madness » ou encore « Frontline » ravivé par des skanks bien lourds. Parmi les nouveautés, notons deux morceaux qui déchirent tout : « Badman Beware » et le magistral « Rebel For Life » en spéciale combinaison avec le jamaïcain Cutty Ranks. On retrouve avec une bonne dose de satisfaction le flow dynamique et percutant du MC de dieppes, et les beats hip hop restent aussi d’actualité. Bref, une nouvelle fois Naâman et Fatbabs régalent et surprennent avec un projet aux petits ognions qui ne decevera pas son public ! Hip Hop ou reggae, il faut choisir, mais Naâman réalise de probantes prestations hyper apréciables, qui l’imposent dans le paysage du reggae français ! Il présentera son album à Paris, jeudi 13 juin au New Morning et puis sera au Garance Reggae Festival fin juillet. Je partage le clip officiel du morceau « House Of Love » extrait de « Back A Yard ». À mon sens, ce n’est pas le meilleur morceau mais il demeure appréciable ! One Love Naâman !

Publicités

Tagué:,

3 réflexions sur “Naâman – « Deep Rockers : Back A Yard »

  1. […] de talent qui s’inscrit dans la lignée d’artistes français comme Biga Ranx, Jr Yellam ou Nâaman. Pour finir, je partage le clip officilel du morceau « Forget Your Sorrow » et un lien vers sa […]

    J'aime

  2. […] dans des contrées mélangeant hip hop et dancehall. A l’instar des français Biga Ranx ou Naâman, il s’approche  de l’authenticité jamaïcaine en incorporant le patois local dans son […]

    J'aime

  3. […] sur le label français, Soulbeats Records (Vanupié, Groundation, Naâman…), ce disque s’inscrit dans la continuité de ce que propose le groupe depuis 35 ans. Black […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :