L’European Reggae Contest, résultat final !

reggae européen

Affiche « Finale Reggae Contest Festival »

Le résultat final de l’édition 2013 de l’European Reggae Contest Festival  est tombé fin mai, il m’a semblé intéressant de revenir sur l’évènement et de présenter brièvement les différents finalistes, en terminant comme il se doit par le vainqueur !

L’European Reggae Contest Festival : Kesako ?

L’évènement se déroule chaque année, depuis 2003 et demande une organisation drastique. Dans le cadre de ce concours, l’Europe est découpée en 6 zones : Allemagne, Espagne, France, Italie, Europe de l’Est et Europe du Nord. C’est un tremplin qui permet aux groupes de reggae de se faire repérer.  Il est mis en place par les organisateurs du Reggae Sunsplash Festival avec la participation de tous les pays proposant des groupes. Enfin, le jury se compose d’organisateurs de festivals ou de membres de média de référence dans le domaine du reggae. Si on prend le cas de la manche française, on trouve des personnes issues de Reggae.fr, la radio PartyTime, le magazine ReggaeFrance ou encore les organisateurs du Reggae Sun Ska.

Pour faire simple, le concours se déroule en trois phases : au départ 50 groupes sont candidats, le public est invité à voter (tout comme le jury), les 3 groupes ayant obtenu la meilleure note se retrouvent pour la finale nationale. Le gagnant, élu grâce aux votes du jury, dispute la finale européenne face aux 5 vainqueurs des autres espaces géographiques.

N’importe quel groupe peut participer au concours dès lors que les membres justifient qu’ils résident dans le pays européen représenté. Au niveau des critères de sélection, les groupes sélectionnés doivent être originaux (par exemple les groupes de reggae proposant un répertoire de reprises ne sont pas tolérés).

Le grand gagnant du concours européen s’octroie une participation au Reggae Sun Ska Festival, un des plus importants festivals de reggae en Europe. Ce festival peut donner un élan à la carrière d’un groupe. En effet, le groupe se produit devant une foule de gens : un souvenir inoubliable et un rêve pour la plupart des participants.

Les groupes de reggae finalistes

Une brève présentation des 6 groupes de reggae finalistes en 2013 avec des petits partages de sons en terminant par le lauréat de l’épreuve 2013.

Sisyphos, The Alpine Reggae System (Italie)

Originaire d’Italie, Sisyphos The Alpine Reggae System a été créé en 2003 et rassemble 8 musiciens, dont deux voix et une section cuivre avec trombone et saxophone. Ce groupe diffuse un son reggae dub dynamique et envoutant avec des textes en anglais et en allemand. Ils nous proposent des messages de paix et d’unité sur des instrumentales très bien produites teintées d’effets sonores. Le groupe a réalisé deux productions d’un bon niveau : « BorderClash » en 2009 et « Deep in The Music » en 2011. Je partage un petit morceau « One Step Forward » et d’autres morceaux sont en écoute sur la page Soundcloud de Sisyphos. Certains titres sont en téléchargement gratuit.

Roots Rocket (Bulgarie)

À l’origine, Roots Rocket est un label bulgare de reggae. Le groupe des Root’s Rocket a été formé en 2011 pour diffuser un son visant à promouvoir le label. La formation de reggae bulgare se compose de 9 musiciens dont un trio vocal. The Root’s Rocket produit des sonorités reggae assez modernes tout en gardant une touche « traditionnelle » avec son trio de voix. Cela dit, les voix nous rapprochent plutôt du new root’s que du early reggae, avec des flows dynamiques et percutants. The Root’s Rocket est une bonne surprise, un groupe très sympathique en provenance de Bulgarie. Je partage le clip du bon titre « Musical Religion ». D’autres morceaux sont en écoute sur la page Soundcloud de The Root’s Rocket.

Jah Gaïa (France)

J’ai déjà fait une petite chronique sur notre petit groupe raggamuffin français, Jah Gaia. Pour lire l’article, cliquez sur le nom du groupe mais bon comme c’est toujours la tradition, je partage quand même un petit son : l’excellent morceau du premier album « Enfant Soldats » lyrics conscientes en veux-tu en voilà !

Global Warming (Espagne)

Décidément le dub est à la mode pour ce cru 2013. Voici maintenant le groupe de reggae Global Warming tout droit venu d’Espagne. Le groupe nous embarque pour une expérience musicale à la croisée du dub, du reggae et du rockers. Quelques sonorités parfois rock viennent enrichir les instrumentales. Global warming se compose de 7 membres, dont un DJ et deux voix. Ce groupe rassemble un Dj anglais, des membres espagnols et français. Le groupe concocte des instrumentales new root’s teintées d’effets sonores et emmenées par un duo de voix à la fois différentes et complémentaires. Un groupe très sympathique, dont je partage la vidéo d’un making off. D’autres morceaux sont disponibles ici.

Schwellheim (Allemagne)

On retourne dans un reggae plus traditionnel avec le groupe de reggae germano-suisse, Schwellheim. Créé en 2004, le groupe a la particularité de comporter 10 membres avec une importante section cuivre comprenant entre autre deux saxophones. Avec autant de musiciens, autant dire que le groupe accorde une bonne place à la musique et produit des instrumentales de grande qualité, bien dynamiques. Le groupe varie beaucoup ses sonorités, même si le style dominant demeure le reggae, il n’est pas rare d’entendre des petits passages plus jazzy ou funky, allant même jusqu’aux accents ragga ou new root’s. Le groupe a produit deux maxi albums, « Klassiker » en 2008 et « Nur Dini Seel » en 2011. Schwellheim propose un savoureux mélange des styles musicaux. Je partage le clip assez bien fait du morceau « Tanzschue ». Des morceaux sont également disponibles sur cette page de Schwellheim.

Et le vainqueur… Dubheart (Royaume Uni)

Avec autant de groupes dub représentés en finale, il semblait inévitable qu’un groupe aux influences dub l’emporte cette année !  C’est donc le groupe anglais Dubheart qui remporte l’édition 2013 de l’European Reggae Contest et aura donc la chance de participer au Reggae Sun Ska. Dubheart nous promène aux bords du steppa, du rockers, du reggae et du dub… bref une multitude de sonorités variées, assorties d’un skank bien lourd et d’une voix très posée (dans la lignée de groupe comme Steel Pulse ou Brother Culture) définissent le son produit par ce petit groupe anglais. Un son très appréciable. Je partage le petit clip du très envoutant « Mek Wi Move ». D’autres morceaux sont en écoute sur le site officiel du groupe de reggae anglais Dubheart.

Pour plus de détails, je recommande d’effectuer une petite visite sur le site officiel de l’European Reggae Contest.

Publicités

Tagué:

Une réflexion sur “L’European Reggae Contest, résultat final !

  1. […] ont remporté le concours européen (pour une piqure de rappel, relire le billet consacré à cet évènement musical) ! L’album m’a séduit, du premier au dixième et dernier morceau, avec ses sonorités […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :