DubHeart, « Spiritual Dub Vibration »

reggae britannique, Dubheart

« Mental Slavery » – 15 Juillet 2013

Le groupe Dubheart, lauréat de l’European Reggae Contest 2013,  présente son premier album cet été. La victoire à ce concours a permis à la formation britannique de s’assurer une participation au Reggae Sun Ska Festival de Cissac au mois d’août, une excellente porte d’entrée pour se faire connaître sur la scène internationale. Ainsi le mois de juillet était un choix judicieux pour lancer l’album : retour sur cet opus prometteur.

A l’origine, en 1999, les 5 membres du groupe se produisent essentiellement en live. Dignes héritiers de King Tubby, dans le sillage des  stars britanniques Jah Shaka, Mungo’s Hifi ou Mickey Dread, Dubheart distille un authentique reggae des années 70, saupoudré d’un dub percutant et hypnotisant. Cela dit, à la différence des sound system, les mélodies sont concoctées en direct par de véritables instruments (combo classique : guitare, clavier, basse, batterie, percussions).  Rapidement, un chanteur enrichit la formation, Tenja, un MC français originaire de la région parisienne ayant fait ses débuts en France. Initialement dédié à la scène, le groupe aura mis une dizaine d’années avant d’entreprendre un passage en studio. Dubheart a donc livré son premier album « Mental Slavery » le 15 juillet dernier.

Dubheart distille des messages conscients et spirituels sur des instrumentales très travaillées. Le nom du groupe reflète à merveille la qualité de la musique ! Rien qu’à l’écoute, on comprend aisément pourquoi ils ont remporté le concours européen (pour une piqure de rappel, relire le billet consacré à cet évènement musical) ! L’album m’a séduit, du premier au dixième et dernier morceau, avec ses sonorités éclectiques traversées par la voix et le flow new root’s de Tenja, le tout bien mis en valeur par une haute qualité d’enregistrement. Si la plupart des morceaux sont globalement bons, une attention toute particulière est à porter sur les sons : « let You Down », « Mental Slavery», « Jah Will Never Let You Down » et « Breakfast At Tubby ». Sur le très bon « Binghi », outre les percussions nyabinghi, on a la grande surprise de découvrir une spéciale combinaison avec  Komlan, l’un des membres de Dub Incorporation. L’album est un condensé de bonnes tunes à découvrir ! Pour finir, voici le clip du morceau « We Chant », extrait de « Mental Slavery ». D’autres chansons sont à écouter sur le site officiel de Dubheart.

Publicités

Tagué:, ,

Une réflexion sur “DubHeart, « Spiritual Dub Vibration »

  1. […] 2013, c’était le groupe anglais Dubheart qui avait conquis l’Europe. Cette année aucun groupe anglo-saxon ne figure parmi les 3 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :