Khalifa – « (G)Riot.13 »

artiste reggae français, Khalifa

« (G)Riot » – Mars 2013

En mars 2013, le chanteur reggae de Normandie à la voix bien aiguisée, Khalifa a lancé son deuxième album sous le label jamaïcain Taxi Gang de Sly and Robbie. Retour sur un excellent cru de reggae 2013 aux accentuations bien root’s et au skank très lourd.

Khalifa a débuté sa longue ascension sur la scène reggae au sein de la formation caenaise, Positive Radical Sound au cours des années 1990. Le groupe distille des vibrations penchant tantôt vers le ska, tantôt vers le reggae parfois agrémenté d’effets dub. Le groupe a produit trois albums très convaincants « Ensemble » en 2004, « Prezident » en 2009. Quant au premier opus « Bougnoule Blacko Negro Bicot »,  sorti en 1999, il fait partie des meilleures productions françaises de cette décennie et reste encore un CD que j’aime écouter.

Khalifa fait une rencontre qui va donner un tournant à sa carrière musciale et personnelle. En 2006, lors d’un concert à Rabat, il croise sur sa route un certain  Ronald « Nambo » Robinson. Un chanteur, choriste et musicien de studio qui fait partie de la section cuivre la plus prisée de Jamaïque, Rass Brass Band, composée de Dean Fraser (Saxophone), Chico Chin (Trompette) et Ronald au Trombone. Cette bande a accompagné des groupes comme Gregory Isaacs, Israel Vibration, Joe Higgs, Bunny Wailers et tant d’autres au cours des 80’s. Aujourd’hui, il fait partie des musiciens du label Taxi, de Sly Dunbar et Robbie Shakespeare. Khalifa et Ronald ont un gros point commun : les deux artistes encadrent des projets associatifs dans leur pays respectif. Khalifa anime des ateliers musicaux dans le milieu carcéral ou auprès de jeunes dans les quartiers en difficultés. Peu de temps après, en compagnie du producteur français, Guillaume Bougard, fondateur du label français Tabou 1, Khalifa s’envole pour la Jamaïque afin de rencontrer Sly & Robbie. En 2008, il sort son premier album solo, intitulé tout simplement « Khalifa » premier pierre de la collaboration entre les jamaïcains et les français. Le tube « Nicolas et Ségolène » extrait de l’album et présent sur la  compilation « À voter » va permettre à l’artiste de renforcer sa notoriété sur la scène reggae francophone (Revoir le clip ici).

En mars 2013, l’artiste revient avec son deuxième opus, « (G)Riot ». Enregistré en 2011, le titre du disque fait référence au Printemps Arabe. C’est une contraction entre le mot anglais Riot (émeute) et le mot Griot qui désignait à l’origine les poètes ancestraux en Afrique de L’Ouest. L’album est une très belle réussite, évoluant dans un registre entremêlant parfaitement ska et reggae. Il comprend 16 titres de haute qualité dont les accords, d’une justesse authentique, sont spécialement concoctés pour mettre le mieux possible en valeur la voix de Khalifa. Par exemple, il  y a très peu de percussion (excepté batterie). Morceaux en français ou en anglais, peu importe Khalifa fait ressortir son énergie et sa bonne humeur avec un malin succès. On retrouve des nouvelles versions de certains titres joués avec Positive Radical Sound, comme le morceau « Laisse Parler Nos Cœurs » (appelé « Rumeurs » sur l’opus « Ensemble ») ou l’excellent « Bandits » en featuring avec Sugar Minott. De très bonnes productions comme « j’aime Bien », « I’ve Tried », « Accused », « Koulchi Labess ».  L’album condense d’excellentes vibrations du début à la fin. Les titres sont en écoute sur le site officiel du chanteur français. Pour finir je partage le bon morceau, « Words », extrait de son dernier album.

Publicités

Tagué:

5 réflexions sur “Khalifa – « (G)Riot.13 »

  1. khalifa octobre 28, 2013 à 8:35 Reply

    Wow! Merci!
    Ta chronique est en plus trés precise sur notre parcours et notre evolution!
    Amicalement
    Khalifa

    J'aime

    • A.D octobre 28, 2013 à 8:48 Reply

      Merci beaucoup pour ton message, ça me fait chaud au coeur, je suis ravi que ça te plaise. Ravi de l’avoir publié le jour de tes 40 ans (pour le coup c’est une pure coïncidence).

      Merci beaucoup,

      Aranud

      J'aime

  2. khalifa octobre 28, 2013 à 8:36 Reply

    et pour l’anecdote, publié le 5 octobre, jour de mes 40 balais…beau cadeau…

    J'aime

    • A.D octobre 28, 2013 à 10:16 Reply

      Du coup, j’en profite aussi pour te souhaiter un « joyeux anniversaire en retard », ta musique n’a pas d’age, elle déchire toujours autant (premiers sons avec le Positive Radical Sound inclus) big up !

      J'aime

  3. […] bien différente, la manière de chanter prend parfois des intonations ressemblant à Gainsbourg ou Khalifa. Enfin l’album se conclut par une version dub hypnotique de « Téléroïne ». L’album […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :