Atili Bandalero meets Joseph Cotton : « Pure Combination »

reggae français / jamaicain

« Back To Roots » – X-Ray Production – 28/10/2013

Après plusieurs années de collaboration musicale entre le singjay jamaïcain Joseph Cotton et le fameux beatmaker français Atili Bandalero, les deux artistes ont enfin décidé de s’associer pour livrer un EP intitulé « Back To Roots » sur le label français X-Ray Production aux couleurs du reggae et du rub-a-dub. Celui-ci est sorti ce lundi 28 octobre 2013. Analyse…

« Back to Roots » comprend 4 titres qui offrent un savoureux clin d’œil aux productions reggae des années 1970.  Pour la musique, le talentueux DJ Atili Bandalero élabore des instrumentales mélangeant astucieusement des sonorités dub, reggae avec des sonorités plus modernes comme des intonations dubstep. Au chant, le singjay Joseph Cotton, de son vrai nom Silbert Walton, vient nous régaler avec un flow digne des grands deejay jamaïcains tels que U-Roy ou Prince Far I. Son flow offre un retour aux origines du Sound System en mixant parfaitement chant et paroles en rythme sur les compositions comme l’illustre bien le bon « Chant Town Babylon ». Joseph Cotton enchaine les lyrics pendant presque deux minutes sur un flow lent, en marquant très peu de pauses, avant de s’effacer au profit du riddim hypnotisant d’Atili Bandalero. L’intitulé de l’EP prend tout son sens avec le très bon titre éponyme, « Back To Roots ».

Actif depuis le milieu des années 70, Joseph Cotton a travaillé avec la crème des artistes et producteurs jamaïcains. Il a commencé sous le pseudonyme de Jah Walton aux cotés du célèbre producteur jamaïcain, Joe Gibbs. Après environ 40 ans de carrière et plus d’une quinzaine d’albums à son actif, il continue d’envoûter les massives avec sa voix ultra puissante et son flow mythique. En 2008, Joseph Cotton et son grand ami Biga Ranx enregistrent une vidéo devenue très célèbre (plus d’un million de vue sur Youtube), dans laquelle les deux artistes se livrent à une sorte de « conversation en lyrics» (je vous invite à revoir la vidéo). Pendant presque 3 minutes, ils se rendent « vers pour vers » (si je puis dire ainsi). Après un tel succès, il semblait logique de produire un titre similaire en studio. C’est donc une bonne chose de faite avec l’un des meilleurs titres de l’EP « Godstep » sur un puissant riddim d’Atili Bandalero (qui est aussi producteur et frère de Biga Ranx).

Pour résumé, Atili Bandalero et Joseph Cotton rendent une très bonne copie avec quatre chansons de bonne qualité tant sur le plan musical que sur le plan du « toasting ». Un EP à découvrir ! Pour finir, voici le clip du premier morceau « Good Morning France ».

Joseph Cotton et Aliti Bandalero  – « Good Morning France »

reggae français, atili bandalero

Publicités

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :