Diaz Connection – « Connectin’Dub »

artiste reggae français, Diaz Connection

Connectin’Dub – Juin 2013

J’ai découvert il y a peu de temps, un autre acteur de la scène reggae francophone : Diaz Connection. Le groupe a délivré son troisième album, « Connectin’Dub » en juin 2013 et a publié un superbe clip officiel gonflé d’humour « DSkoi » début novembre. Ayant envie de partager ce clip sympathique, j’en profite pour revenir sur l’album.

Originaire d’Amiens, ce projet rassemble 7 musiciens passionnés ayant évolué dans différentes formations, d’où le nom Diaz « Connection ». C’est la réunion d’un cocktail musical et culturel qui prend sa source en 2005. Le premier album, « Love Row », voit le jour en 2008, suivi d’un second disque, « International Zulu » en 2010. Diaz Connection est revenu en juin dernier avec son troisième bébé « Connectin’Dub », un opus de 10 titres équilibré entre prestations dub et morceaux vocaux classiques. Depuis le début de l’aventure, le groupe a toujours distillé un reggae conscient et moderne en français et en anglais. Ce dernier opus n’échappe donc pas à cette règle.

Diaz Connection nous emmène sur les traces d’un reggae, incrusté d’influences : blues, soul, hip-hop, raggamuffin et dancehall. Les compositions revisitent parfois de célèbres riddims jamaïcains comme avec le premier titre « Lab City » (dont je vous laisse le soin de deviner…). Le collectif présente également une très belle  version du grand hit folk « Dirty Old Town »  mélangeant habilement rythme reggae et folk avec la contribution d’un harmonica. Pour la petite histoire, cette chanson a été écrite en 1949 par Ewan Mc Coll et reprise entre autre par le groupe britannique folk The Pogues. Le crew démontre une énergie vocale débordante avec des intonations soul ou ragga, sur des textes bien construits alliant conscience collective, solidarité et humour à l’exemple du morceau « D.S Koi ?? » (dont le clip officiel figure à la fin du billet) ou du percutant « Nah Refuse ». Quant aux versions dub, Diaz Connection régale en respectant le coté psychédélique de ce style avec grâce et maitrise : réverbération, basses bien lourdes, effets vocaux en pagaille… Ce dernier opus rassemble dix morceaux très aboutis pour un album très convaincant. Les extraits du dernier album sont en écoute ici. L’actualité et des morceaux des albums précédents sont disponibles sur le site officiel de Diaz Connection. Nuff Respect !

Publicités

Tagué:

Une réflexion sur “Diaz Connection – « Connectin’Dub »

  1. diaz février 3, 2014 à 11:15 Reply

    yeahhh!! Un bon résumé du projet, merci a toi journaliste de coeur qui soutient cette musique que l’on aime tant!! Big thanx & respect

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :