Nayabingui Crew, première claque reggae de 2014

groupe de reggae français, Nayabingui Crew

Le groupe Nayabingui Crew (crédit photo Daddy T)

Nayabingui Crew est la première très bonne surprise reggae de cette nouvelle année. Le groupe originaire de la région tourangelle a publié son premier album « Record Time » au tout début de l’année 2014.

A l’origine, Nayabingui Crew rassemble 3 musiciens, passionnés par la musique reggae root’s des premières heures : Bob Marley, Burning Spear, Dennis Brown, Toot’s And The Maytals… L’aventure a commencé à l’été 2012 et réunit des musiciens expérimentés ayant déjà effectué leurs gammes dans le reggae au sein de groupes divers. Très rapidement, ils écrivent leurs premiers textes. Dès le début du mois de septembre 2012, le groupe se penche sur la conception de l’album « Record Time ». Quelques temps après, un second bassiste issu de la formation des Ligérians (ndlr: le groupe qui accompagne entre autre le chanteur Rod Antonrejoint le crew. L’album, entièrement autoproduit, est distribué depuis le début de cette nouvelle année. Un premier disque qui se montre plutôt équilibré, comprenant les titres vocaux ainsi que les versions dub. On y apprécie au total 15 morceaux très aboutis.

artiste reggae français, Nayabingui Crew

« Record Time » – Janvier 2014

Les 4 musiciens concoctent des compositions minutieusement ajustées : un skank bien lourd saupoudré d’une pointe de sonorités dub. Armés de leurs instruments (basse (Lion’s Rob), percussions-batterie (Nabydrums), clavier (Original Keyboard) et guitare-lead vocal (ManHugh)),  ils servent un savoureux reggae root’s à la sauce « rockers ». La partie vocale et l’écriture sont assurées par ManHugh. Le chanteur manie la plume avec beaucoup de finesse et de poésie en transmettant des messages poussant à la réflexion. Les textes reflètent des valeurs essentielles telles que l’ouverture d’esprit, la liberté, l’unité ou encore la tolérance. Il distille des morceaux conscients comme « De l’Argent et Des Armes » (qui est en écoute ci-dessous) ou « République ». Le disque dissimule de sublimes titres personnels et profonds. En 2007, ManHugh a effectué un voyage au Burkina Faso qui lui a inspiré un titre  magnifique: « Voyage d’Afrique ». Il rend un vibrant hommage à tous les burkinabés rencontrés en décrivant certains aspects de leur quotidien. Nayabingui Crew nous propose une autre chanson de grande classe: « Les Gueulantes ». Il s’agit d’un récit parfaitement bien construit faisant allusion à la sombre période esclavagiste. L’album se conclut naturellement par un morceau acoustique d’excellent gout, qui nous ramène à l’origine du root’s, lorsque les rythmes étaient exclusivement élaborés avec guitares et percussions.

Au final, le crew délivre un disque très satisfaisant de la première à la dernière chanson, tant textuellement que musicalement. Les versions dub laissent apprécier la créativité des musiciens et complètent de belle manière la traklist de « Record Time ». Nayabingui crew est un groupe génial à suivre de très prés. Il ne reste plus qu’à les découvrir sur scène. Les étapes de la tournée 2014 sont à retrouver sur leur page Facebook. Pour découvrir quelques extraits de l’album, rendez vous sur le Soundcloud officiel des Nayabingui Crew. One Love !

Publicités

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :