L’Europe du Reggae (Partie 3)

groupes de reggae espagnol

Reggae d’Espagne

Cette semaine, partons sur les « root’s » d’Espagne. Je vais présenter les 3 finalistes ainsi que deux groupes de reggae-root’s exquis que vous ne pourrez qu’apprécier !

Malaka Youth, spanish root’s !

artiste reggae espagnol, MalakaYouth

« Olas de Cambio » – 2014

Formé en 2011 autour de 5 musiciens, Malaka Youth diffuse un classique mais savoureux root’s reggae assorti d’une pointe de sonorités rock. Le groupe vient juste de publier son premier EP « Olas de Cambio ». Disponible depuis le 20 février 2014, il regroupe 6 morceaux aux riddims aussi délicats qu’entrainants, le tout en espagnol. Citons par exemple les excellents « Cada Vez Más Lejos » ou « Move On ». L’EP est en téléchargement libre sur la page Bandcamp de Malaka Youth. Actuellement, la formation travaille sur son premier album maxi. En attendant, je vous propose le clip officiel du premier titre de l’EP « Sueños ».

Soldiers Reggae Band, compositions lourdes !

groupe de reggae espagne, Soldiers Reggae Band

« Indian » – 2013

Soldiers Reggae Band répand une bonne vibration root’s reggae sur des textes positifs et bien écrits en anglais. La formation originaire de Grenade a sorti son premier album dénommé « Indian » dans le courant de l’année 2013. J’ai été très séduit par la qualité irréprochable des compositions : riches en sonorités et teintées de cuivres à l’exemple du titre entièrement instrumental  « Kora ». Je vous laisse découvrir ce groupe avec le très sympathique « Brothers », premier morceau de l’album.

Moussa & The Latin Band Reggae, ready to dance ?

groupe de reggae espagnol, Moussa

« Semos Lo Que Semos » – 2013

Pour la petite histoire: la formation barcelonaise avait terminé en 4ème position du concours. Pour une raison non détaillée, la formation classée 3ème (dont nous reparlerons juste après) a déclaré forfait pour la finale et a donc été remplacée par Moussa & The Latin Band Reggae. Ce groupe a été créé en 2000 et compile 4 albums dont le dernier « Semos Lo Que Semos» est paru au cours de l’année 2013. Pour les plus curieux, les albums sont disponibles gratuitement sur le site officiel du groupe de reggae. Accompagnée par une très belle section cuivre, cette formation, taillée pour la scène, dégage une énergie débordante. Les 7 musiciens sécrètent des vibrations très festives à mi-chemin entre ska et reggae. Le groupe s’inscrit aisément dans la même mouvance que son illustre compatriote Ska-P. Voici une petite vidéo live du groupe pour en juger.

Place maintenant à deux formations root’s reggae originaires de Barcelone absolument parfaites qui s’inscrivent dans la même lignée que la magnifique vibration du groupe Emeterians !

Dread Hot, reggae cuivré !

artiste reggae espagnol, Dread Hot

« Soul Body And Mind » – 2013

Comme annoncé ci-dessus, à l’origine Dread Hot faisait partie du podium. Créée en 2001, la formation délivre un succulent root’s reggae bien cuivré à apprécier d’urgence sur son premier album « Soul Body And Mind » publié en juin 2013. L’album comprend 12 titres dont 4 versions dub. Les productions du groupe entremêlent des influences jazz, reggae, soul et ska sur des textes conscients et constructifs dispensés en anglais. Une attention toute particulière est à porter sur des morceaux comme « Land Of Love », « Soul Body And Mind » ou encore « Peace Reality ». Je vous laisse juger de leur talent avec une autre pépite de l’album, le titre « Love Inside ».

Rampalion, “original rock-reggae”

artiste reggae espagnol, Rampalion

« Songs ‘Bout Love And Fight » – 2013

Dans un esprit similaire, Rampalion nous sert un reggae-root’s accompagné d’une délicieuse sauce rock. Formée en 2012, la formation délivre des messages profonds et militants tout au long des 16 titres qui composent ce premier album. Le titre du disque est d’ailleurs très évocateur puisqu’il s’intitule « Songs ‘Bout Love And Fight ». Au programme on retrouve donc des thèmes comme l’amour, l’unité ou l’engagement sur de très belles compositions comme « Gimmie Love », « Oppression », « Crisis », « My Generation »… Bref, l’album offre un condensé de bonnes vibrations que les oreilles apprécient sans modération ! Retrouvez les morceaux sur le profil bandcamp de Rampalion. Je termine avec le clip officiel du sublime « Caribbean Nights ».

Publicités

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :