Famara – « Karibu »

artiste reggae suisse, Famara

« Karibu » – Mars 2014

Décidément, la scène suisse est en ébullition. Après un tiercé gagnant à la manche germanique de l’European Reggae Contest, l’un des pionniers du reggae suisse, Famara, débarque avec son neuvième album « Karibu » produit sous le label N-Gage Productions.

C’est après avoir participé à un atelier de percussion en 1984 que sa passion pour la musique africaine ne cesse de grandir. Rapidement, Thomas Nikles allias Famara a troqué sa percussion pour se consacrer au chant. Il s’est mis à développer un flow raggamuffin en s’inspirant des illustres jamaïcains. Il effectue un premier voyage en Gambie en 1988. Au cours de son expédition, l’artiste s’est produit devant près de 15 000 spectateurs pour célébrer l’anniversaire de l’indépendance du pays, proclamée officiellement par le Royaume-Uni le 18 février 1965. Une dizaine d’année plus tard, Famara revint et enregistra là-bas son premier album « Natural Fact » publié en 1999. Entre 2001 et 2012, 7 albums ont suivi mêlant avec toujours autant d’énergie la world music au reggae. En parallèle, le chanteur reggae a sillonné les grands évènements reggae (Summerjam, Rototom Sunsplash…) et s’est produit pratiquement partout, partageant l’affiche avec des stars comme Youssou’N Dour et Tiken Jah Fakoly. Pour le plaisir, je place un extrait de son album «Oreba» paru en 2008, voici le clip officiel du titre « Acceptez-moi ». D’autres morceaux sont en écoute sur le Soundcloud de Famara.

En mars 2014, Famara revient avec son nouveau disque « Karibu » enregistré au One Drop Studio de Bâle. Karibu signifie « Bienvenue » en langue africaine. Les compositions regroupent un florilège de sonorités : rock, jazz, reggae, world. Toutes ces influences sont parfaitement résumées par le morceau d’ouverture de l’album, l’exquis « Sun ». Tout au long des 12 morceaux (si on soustrait l’intro), Famara fait apprécier sa voix et son flow raggamuffin ravageur en mariant parfaitement des paroles en anglais, en langue africaine, en français et en allemand. Il distille des messages positifs prônant amour, unité, respect ainsi que son attachement pour l’Afrique au travers d’excellents titres comme « Djembeka », « Nama S Song » ou encore « Mr Tamtam ».  Il s’indigne contre le racisme sur le superbe « Vanille and Chocolate » puis incite au voyage et à l’ouverture d’esprit avec sa chanson tranquille « Tropical Jogger ». Coté compositions, ses 6 musiciens lui confectionnent un savoureux root’s reggae métissé bien chargé en cuivres et complété de temps à autres par une agréable pincée d’harmonica à l’exemple du sympathique « Superstar Yako ». Le chanteur suisse revient avec un nouveau répertoire toujours aussi riche et assorti d’un root’s encore plus lourd que sur ses précédentes productions. L’album réserve beaucoup de surprise et vaut bien une écoute attentive ! Je vous laisse juger avec le premier extrait « Reggae Made In Switzerland ». Nuff Respect !

Publicités

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :