I Woks Sound – « Sans Frontières »

groupe de reggae français, I Woks Sound

« Sans Frontières » – Avril 2014

Le groupe savoyard, I Woks Sound livre un troisième opus convaincant aux couleurs du reggae et du new root’s. Il s’intitule « Sans Frontières » et est disponible depuis quelques jours.

Après « Trankill » (2006), puis l’excellent « Histoire de Dire » (2010) en mode sound system, on retrouve avec le sourire la dyade, JAHRALD & SK93 et leurs flows survoltés pour 14 nouvelles compositions originales. Enregistré à Saint-Etienne avec le concours de musiciens comme Manu Digital ou Digital Cut, l’album respire la bonne vibration reggae. Avec « Sans Frontières », les deux chanteurs restent fidèles à leur musique en délivrant des messages écrits en français traduisant unité, tolérance, espoir et engagement à l’image de « Toi Qui Me Juges ». La portée des textes et le style d’écriture sont encore montés d’un cran. On savoure des textes recherchés, subtiles et empreints de vérité comme « Génération Numérique », « Migratio » ou bien « Ensemble ».

I Wok Sound délivre deux morceaux bien skanky absolument énormes qui invitent à s’évader et à s’interroger sur notre monde. Sur « 2 Epoques », le groupe décrypte de manière percutante et pertinente deux styles de vie complétement différents. Après un titre contant l’histoire du reggae sur le précédent opus, I Woks Sound prend cette fois la plume pour rendre un hommage bien mérité à des personnalités ayant influencé le cours de l’Histoire. Cette « big tune » s’intitule « Comme Des Symboles ». Construite de manière très intelligente, elle synthétise les combats menés par certains héros sans les citer (à l’exception de Nelson Mandela). Ce qui invite à cogiter et rend cette chanson particulièrement innovante textuellement. Le crew fait par exemple référence à l’opposante birmane Aung San Suu Kyi ou à l’Abbé Pierre en saluant son combat contre la pauvreté en France.

L’autre domaine où I Woks Sound excelle, ce sont les featurings ! le crew l’a prouvé par le passé avec Datune et poursuit cette année par une sulfureuse combinaison avec une autre formation de Saint-Etienne, Jah Gaïa. Baptisé « 4 Eléments », c’est le morceau que je préfère : rythme endiablé, flows ravageurs qui se complètent parfaitement, paroles créatives et bien ficelées. On goute aussi à un titre plus évasif (« Autour Du Monde ») avec la douce voix de Sugar Lady. Enfin l’album se referme par la tune explosive « Frankophone » où I Woks Sound invite plein d’artistes issus de la scène reggae française. La liste est longue et lourde : Tchong & Karma (Broussaï), Kromi, Kibaye, Sve & Bamboul (Datune), Balik (Danakil) et Mardjenal.

Dans l’ensemble, le crew savoyard régale sur « Sans Frontières » en présentant des productions qui font état de sa qualité à innover et à se renouveler ! On attend maintenant la tournée ! Le groupe a mis en image l’introduction de l’album que voici. Pour se remémorer les sons des premiers albums, rendez-vous sur la page Soundcloud d’I Woks Sound. Large Big Up !

Publicités

Tagué:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :