Nicodrum – « Back To Fundehchan »

percussioniste reggae français, Nicodrum

« Back To Fundehchan » – Juin 2014

Nicodrum présente un projet magique intitulé « Back To Fundehchan » qui sera dans les bacs à compter du 2 juin 2014. Un album en version instrumentale que l’on peut sans hésitation qualifier d’ode à la musique root’s reggae et qui contient un cocktail d’influences world music.

Musicien passionné par la world music au sens large, c’est aux côtés d’un percussionniste renommé que Nicodrum découvre et apprend tous les secrets des rythmes afrocubains et mandingues au début des 1990. Dans la continuité, Il s’intéresse de près à la musique nyabinghi. Pour l’anecdote, cette musique est née dans les années 40 et trouve son origine chez les tambourinaires burrus qui perpétuent  les rythmes africains. Les jamaïcains Count Ossie, Skully Simms ou encore Ras Michael font partie des musiciens les plus célèbres de ce registre. Skully Simms est d’ailleurs le percussionniste le plus sollicité au cours des années 1970. Il a en effet travaillé avec les plus grands noms de la scène jamaïcaine : Gregory Isaacs, The Heptones, Dennis Brown, The Wailers… La cohérence instrumentale Nyabinghi est assurée par 3 percussions bien distinctes dites « aketeh »: le « Fundeh », le « Bass Drum » et le « Repeater ». Le Bass Drum symbolise les battements du cœur. Le Fundeh fixe la référence rythmique (Double Pulse). Tandis que le Repeater mène la danse et improvise.

Les percussions aketeh sont quasiment introuvables en France. C’est de ce constat qu’à la fin des années 1990, Nicodrum décide de lancer sa propre marque de percussions aketeh intitulée tout simplement « Nicodrum ». Il fabrique lui-même avec une extrême minutie de parfaites répliques des tambours utilisés par son mentor Skully Simms. Nicodrum devient rapidement l’un des percussionnistes français les plus réclamés pour accompagner des artistes de notoriété internationale en live comme en studio, de Mô Kalamity à Willie Williams en passant par Capleton, Morgan Heritage ou Jah Mason. Il est également percussionniste au sein du groupe de reggae français, Colocks.

Son album « Back to Fundehchan » est ainsi le résultat de plusieurs années de recherche pour comprendre les rythmes et les fondements de la musique root’s. Nicodrum a pensé cet album comme un hommage aux légendaires percussionnistes jamaïcains. A propos de ce projet, l’artiste précise « J’ai voulu garder le côté traditionnel dans la façon d’exécuter les rythmes, afin de respecter leurs codes, dans le but de rendre hommage aux personnages légendaires qui m’ont appris beaucoup sur leur musique ».  Les douze compositions sont donc centrées sur les musiques Nyabinghi et burru associées à des influences Calypso, Mento, Jazz et Reggae. Entièrement enregistré en analogique au Wise Studio, l’album respire avec exactitude la vibration root’s des années 60’s-70’s.

Les douze productions, servies en version 100% instrumentales se montrent extrêmement riches et variées. Nicodrum s’est entouré de la crème des musiciens du monde du reggae. Il a convié des personnalités comme Manu Digital, le guitariste Kubix, des membres du crew Tu Shung Peng, le duo T’N’T et bien d’autres encore. Dans la tradition des célèbres « grounations » (cérémonies rastas) les percussions sont parfaitement secondées par une multitude d’instruments. Une section cuivre magistrale enflamme l’ensemble du disque à l’image du superbe morceau d’ouverture baptisé « Rainy Days » qui plonge tout de suite dans l’ambiance. Puis, on y déguste de délicats passages de flûte traversière sur « Hill Story » et « Akasschool » ou du mélodica sur « Back To Fundehchan ». Certains morceaux skank lourdement comme les somptueux « Guidance » et « Double Barrel ». Enfin, que dire du morceau éponyme de l’album et de « The Beginning », deux des sommets de cet album qui traduisent merveilleusement l’esprit de la musique root’s.

A travers ces douze morceaux, Nicodrum offre un plaisir de l’ouïe unique qui rassemble de nombreuses musiques traditionnelles. Cet album glorifie la Musique avec un grand M. Je vous laisse avec le teaser de l’album à découvrir de toute urgence. One love !

Publicités

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :