Rencontre avec I&I Livity

Groupe de reggae français, I&I livity

I&I Livity (Source iWelcom)

Le groupe français, I&I Livity présente son premier album, « Evolution » qui sera dans les bacs le 20 octobre. Dans le cadre de la promotion de cet album, le chanteur et compositeur Simon ainsi que le guitariste Sylvain, ont fait une étape d’une semaine à Paris. J’ai eu l’immense plaisir de m’entretenir avec eux. 

La Vie Reggae (LVR) : Pouvez-vous présenter brièvement votre groupe ?

I&I Livity (I&I) : « I&I Livity est un groupe de 8 musiciens formé dans les Landes en 2009. A la base, c’est vraiment la musique qui nous a réuni. Pour la plupart, nous venons d’horizons musicaux différents (rock, musique electro, jazz, funk, soul…)  et nous partageons tous une passion commune pour le reggae. Dès nos premières sessions, nous avons senti un très bon feeling s’installer. Les influences musicales de chacun ont tendance à se ressentir à un moment ou un autre dans notre reggae. Nous avons sorti un premier Ep de 4 titres en 2009, enregistré chez nous puis mixé au Wize Studio avec Fabwize. Après 5 ans d’attente, ce premier album représente l’aboutissement, mais ne sera pas le dernier ! »

 

LVR : Que signifie I&I Livity ?

I&I : « I And I c’est du patois jamaïcain qui signifie : je nous, moi toi (ndlr : chez les rastas, c’est le pronom personnel qui remplace le « je » et qui est un symbole d’unité). Il renvoie une idée de connexion. Et Livity, c’est le fait de vivre en harmonie. Cela représente la connexion entre le corps et l’esprit. Donc I&I Livity représente ce à quoi on aspire dans notre vie. Ce n’est pas une philosophie, ce serait prétentieux de dire que c’est comme cela que nous vivons, mais c’est une sorte de mode de vie idéal ».

 

LVR : Vous définissez votre reggae comme du « Upfull Reggae », pouvez-vous en dire un peu plus ?

I&I : « Même si tu ne le veux pas, il faut toujours être rangé dans une case. Nous ce qu’on y met c’est nos convictions, notre énergie et notre patate. Upfull Reggae car, notre son déborde de partout avec plein d’influences. Cela reflète notre album et ses multi horizons, nous nourrissons notre reggae à de nombreuses sauces : rock, electro, jazz ou funk. On nous demande souvent pourquoi nous mixons français et anglais dans une chanson ? »

 

LVR : J’allais justement vous poser cette même question…

I&I : « Le « upfull reggae », c’est aussi pour nous l’absence de règle. Chanter en français sonnait pour nous comme une obligation, car c’est notre langue maternelle. Puis parfois, l’anglais sonne un peu mieux dans les textes. Pour les français, il est parfois difficile de comprendre l’anglais en une seule écoute alors l’idée de mêler les deux langues permet aussi au public de suivre le fil de la chanson. Le fait de mixer les deux langues peut également élargir notre public. Entre deux sessions d’enregistrement pour le même morceau, il m’arrive d’avoir l’inspiration en français puis quelques jours plus tard en anglais, alors autant garder les deux couplets ! »

 

LVR : Parlons un peu de votre album, comment l’avez-vous produit ?

I&I : « Evolution est une autoproduction de A à Z. Pour avancer, il a fallu se structurer. Pour le financement de cet album, nous avons tourné sans arrêt depuis 2009. Nous avons été soutenus par nos proches et nous avons commencé à avoir des connexions, notamment avec les Banyans dont nous sommes très proches. Ensemble, nous avons monté notre label, « Khanty Records » d’où est sorti notre album. Il rassemble à la fois des musiciens des Banyans et des musiciens d’I&I Livity. »

 

LVR: Vous avez été accompagné par l’ingénieur du son de Danakil, Damien Coutrot, parlez-moi un peu de cette collaboration ?

I&I: « Nous avons fait plusieurs concerts aux côtés de Danakil. Nous nous sommes rapprochés d’eux. Nous avons alors demandé à Damien s’il serait d’accord pour travailler avec nous. Nous lui avons fait écouter quelques bandes et il a accepté de passer en studio avec nous. Ce type est une véritable machine de travail. Il est toujours détendu, motivé et nous fait profiter de son sourire. Au total, nous avons passé 20 jours dans le studio, de la prise de son au mixage. Tout s’est super bien passé. L’album a été enregistré fin 2013, au studio Berduquet à Cénac, près de Bordeaux (là où Danakil a enregistré son dernier album). C’est un temple des instruments analogiques tenu par un passionné qui fabrique lui-même ses machines. Un son bien root’s émane de ce studio ! »

 

LVR : Pourquoi le titre « Evolution » ?

I&I : « Il est impensable que les choses restent figées. Cela vaut pour la musique mais aussi pour tout autre domaine (éducation, politique, société, psychologie…). Partout, il faut des évolutions. Il y a trop d’individualisme, nous militons pour l’ouverture des consciences. Il faut devenir acteur de cette société pour faire bouger les choses. De plus, « Evolution » est un mot identique en anglais et en français. C’est pour cette raison que nous avons choisi de mettre le titre en majuscule ».

 

LVR : Quels sont les messages que vous véhiculez dans vos textes ?

I&I : « Nous essayons d’écrire des textes simples mais toujours positifs. Les textes reflètent ce que je ressens. Mes textes abordent des expériences de vie, des problèmes de société et prônent des notions essentielles telles que le respect, l’unité ou l’espoir. Certains groupes ont tendance à dénoncer sans proposer de solutions. Dans mes textes, il y a certes des passages où je dénonce mais j’essaie toujours de dégager les aspects positifs à la fin de chaque morceau ».

 

LVR : Vos textes arborent également une portée spirituelle, certains voient le rastafarisme comme une religion, d’autres comme un mode de vie et vous, quelle est votre perception ?

I&I : « Tous les 8, nous n’avons bien sûr pas le même rapport au rastafarisme. Nous avons tous un profond respect et de la considération mais nous l’exprimons ou l’assumons de manière différente. Je n’aime pas trop parler de ces choses-là pour éviter de créer un certain malaise. Je pense que nous n’avons pas besoin de s’étaler sur le sujet. Je vis ma spiritualité comme je l’entends et ma chanson c’est ma manière d’exprimer ce que j’ai sur le cœur. On peut parfois être jugés sévèrement par rapport à cela, mais cela ne changera pas ce qu’on a dans la tête ou le cœur. Nous sommes très à l’aise par rapport à cela ».

 

LVR : Quels sont vos projets à venir ?

I&I : « Nous partons en tournée à partir du mois de novembre, avec une première date à Bordeaux. Toutes les dates sont à retrouver sur différents sites internet  (notamment sur le site de Khanti Records ou d’iWelcom). Puis, un clip est en préparation. Nous réfléchissons déjà au second album ».

 

LVR : Pour finir, avez-vous un petit mot à adresser aux lecteurs ?

I&I : « Merci à tous ceux qui nous soutiennent. Un grand merci aussi à tous les groupes et personnes qui nous aident au quotidien: les Banyans, Maxime (d’iWelcom), le label Khanty Records ainsi que nos proches. Tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de ce projet.

Puis, un petit message adressé à tous les gens qui écouterons notre album : J’aimerai qu’ils nous fassent part de leur sentiment sur notre page Facebook. Alors n’hésitez pas à donner votre avis ou à vous prendre en photo avec l’album et à poster sur notre page. Mettez-nous un petit mot pour dire ce que vous avez aimé ou pas, que nous puissions échanger. Nous attendons vos messages et j’espère qu’on croisera un maximum de gens dans nos concerts, venez nombreux on vous attend ! »

 

J’avais déjà fait une brève présentation du groupe en cours d’année. Les voici désormais de retour avec un premier album très prometteur contenant des titres énormes tels que « Rainbow Nation », « Under This Tree » ou encore un superbe featuring avec Devi des Banyans intitulé « Devil Down ». Comme Sylvain et Simon l’ont souligné plus haut, on y retrouve 12 morceaux aux accents très variés. Le titre d’ouverture « True Way » nous plonge directement dans l’ambiance avec des textes mélangeant français et anglais, découvrez ce morceau sur la page Soundcloud d’I&I Livity. Tout au long de l’album, I&I Livity sert des compositions très riches : un reggae root’s bien lourd ponctué par des sonorités rock ou jazz. La partie vocale bien maîtrisée, assurée par Simon et ses 2 chœurs féminins, complète parfaitement le tableau. Vous pouvez aussi retrouver d’autres extraits du disque sur la page Soundcloud du label Khancy Records. Encore un grand merci à I&I  Livity et à Iwelcom pour cette entrevue ! One Love ! Je vous laisse avec un showcase acoustique du titre « Les Grands Hommes » filmé juste après l’entrevue. Greatest Thanks to I&I Livity  !

Publicités

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :