Tamasha Roots, petit vent du Nord

artiste reggae français, Tamasha Roots

« Hymne à La Paix » – 2016

Le groupe lillois Tamasha Roots vient de publier son troisième album, «Hymne à la Paix » au cours du mois de mai. Présentation…

Le groupe a été fondé en 2009 par Fred (choriste) et Samir (auteur-compositeur et interprète). Pour les accompagner, ils ont réuni des musiciens provenant de différents horizons tels que Gnawa Diffusion ou HK& les Saltimbanks. Influencés par des chanteurs comme Gregory Isaacs, Dennis Brown, Don Carlos et bien sûr Bob Marley, ils concoctent ensemble un reggae root’s cuivré au parfum des années 70’s -80’s. Tamasha Roots provient du terme Kabyle (T’machahoute) qui signifie conteur. Dans cet esprit, Tamasha Roots rédige des textes principalement en français, parfois accompagnés par des refrains en anglais ou en Kabyle. Souvent pensés comme des histoires, ils s’inspirent de faits très réalistes pour défendre de nombreuses causes (paix, unité, espoir…) ou dénoncer les excès de la société.

Le premier album intitulé « Guérilla » a éclos en 2011. Ce dernier s’ouvre sur le titre « Un Style Tamasha Roots » qui met en lumière le reggae à texte du groupe. Sur des compositions particulièrement riches où les vibrations root’s croisent des accents rock (« L’Argent »), jazz (« Guérilla ») ou africains, Samir délivre des messages sincères et conscients. Il construit ses textes en usant de mots forts pour défendre des valeurs comme la paix, le respect, ou encore l’égalité à l’image de « L’Or Noir », «Enfants de la Guerre » ou les excellents « Made In Roots » puis « Palestine ». Tamasha Roots délivre un premier projet prometteur, placé sous l’égide du militantisme. Les 13 morceaux s’enchaînent avec cohérence sur un reggae enivrant.

En 2013, le groupe poursuit son combat avec « Je N’veux Plus Voir Ça ». Ce second disque parait à première vue un tantinet en dessous de son prédécesseur mais demeure toujours aussi percutant. On apprécie encore la qualité d’écriture sur 12 nouvelles compositions. Dans la continuité du précédent, le groupe dénonce inégalités et injustices avec des titres comme « La Haine », « Crime » ou encore « La Terre Tremble ». Ils abordent des thèmes plus légers avec « Mets Du Roots », « Libre » ou le ska virevoltant « Bouge Ton Cul » qui referme ce disque. On retiendra aussi « Sida » ou « Trace Ta Route ».

En 2016, Tamasha Roots remet le couvert avec « Hymne à La Paix ». Les lillois redonnent vie à l’énergie musicale qui avait jailli du premier album. Les musiciens composent un reggae root’s tranchant qui encadre impeccablement la voix de Samir et de ses chœurs. Le groupe continue son récital de titres engagés avec quelques perles comme « Hymne à La paix », « Juste Une Médaille » ou « Les Migrants ». On savoure aussi le passage de dub sur « C’est Navrant », l’entrainant « Mama Africa » ou le featuring bouillant avec Lord Bitum « C’est Brûlant », une ôde contre la montée d’un certain parti tout à droite aux idées préhistoriques. Samir se livre également à des choses plus personnelles « Love » ou le touchant « Hommage ». D’autres très bons titres jalonnent ce disque (« Conte de Faits », « J’Fais des Sourires »…).

Au final, Tamasha Roots parvient à nous toucher tant du point de vue de la qualité des accords que de la profondeur des textes. Les lillois ont composé 16 morceaux sur lesquels musique et chant sont parfaitement dosés pour le plaisir des oreilles ! Je vous laisse avec deux extraits de l’album, « Hymne à La Paix » et « Juste Une Médaille ». Vous pouvez retrouver d’autres extraits par ici ou par  pour écouter des morceaux des anciens albums. Pour avoir plus d’informations sur les albums, rendez-vous sur la page Facebook de Tamasha Roots !

Publicités

Tagué:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :