Episode 3 : zoom sur la série « Reggae Ambassadors » !

couverture Alexandre Grondeau - "Reggae Ambassadors" (editions La Lune Sur Le Toit)

Alexandre Grondeau – « Reggae Ambassadors » (Editions La Lune Sur Le Toit)

Pour clôturer cette trilogie littéraire, je vous propose une « e-rencontre » avec Alexandre Grondeau, l’un des papes du reggae en France ! Fondateur du site de référence, Reggae.fr, il a créé la série « Reggae Ambassadors » qui mélange écriture et reportage vidéo. En 2016, il a publié un premier volet consacré au reggae jamaïcain avant de récidiver en 2018 avec un volet dédié au reggae français.

A l’occasion de la sortie du premier livre, j’avais eu l’opportunité de lui poser quelques questions par e-mail afin d’en savoir un peu plus sur lui et cette série. Morceaux choisis de cette e-interview ! Avant de commencer, je tiens à le remercier chaleureusement pour le temps qu’il avait accepté de me consacrer.

La Vie Reggae : Quelle est ta représentation du reggae de manière générale ?

Alexandre Grondeau (AG) : « Pour moi le reggae est une musique solaire, rebelle, spirituelle et universelle ».

 

LVR : Peux-tu te présenter brièvement s’il te plait ?

AG : « Je suis maître de conférences à l’université Aix-Marseille, écrivain, auteur de romans (dont la trilogie Génération H) et activiste musical. J’ai fondé Reggae.fr à la fin des années 1990 et écrit pour différentes publications spécialisées en France et à l’étranger. J’ai aussi produit plusieurs compilations ».

 

LVR : Quel est l’objectif principal de ce livre ?

AG : « C’est de faire découvrir et aimer le reggae et les valeurs qu’il véhicule en donnant la parole aux plus grands artistes jamaïcains toutes générations confondues. »

 

LVR : Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ce livre ?

AG : « C’est ma passion pour la musique et mon envie de la partager avec les gens. »

 

LVR : Ton livre est avant tout une œuvre collective, peux-tu nous présenter tes collaborateurs ?

AG : « J’ai travaillé sur ce projet avec l’ensemble de l’équipe du site Reggae.fr. J’ai coréalisé le film avec Andréa Dautelle, qui est à la base documentariste. L’ouvrage a été coécrit avec Julien Marsouin et Leila Achour, deux jeunes journalistes de talent. Les magnifiques photographies du livre sont l’œuvre des photographes collaborateurs de Reggae.fr : Alex Famy, On The Roots, (Kevin Buret et Aurore Cotterlaz), Franck Blanquin, Carole Moreau, Ninon Duret et Roshanak Rafat. »

 

LVR : Combien de temps a-t-il fallu pour mener à bien ce projet ?

AG : « Il a fallu plus de vingt ans pour accumuler toutes nos archives vidéos, et plus de deux ans pour faire le travail de scénarisation, le tournage des nouvelles séquences, et le montage du film. »

 

LVR : Pourquoi avoir choisi le titre « Reggae Ambassadors » pour ce livre ?

AG : « C’est en hommage à Third World et aussi pour montrer que chacun de nous pouvions être ou devenir des ambassadeurs de bonne musique. »

LVR : Comment as-tu sélectionné les artistes présents dans ce livre ?

AG : « Cela s’est fait naturellement au fil des rencontres, de mes voyages et aussi des opportunités. Je voulais que tous les plus grands artistes vivants y soient… Il a donc fallu pas mal d’années et beaucoup de volonté pour y arriver. »

 

LVR : Pourquoi as-tu choisi de parler d’abord de la nouvelle génération et de finir par l’ancienne génération ?

AG : « Je trouvais intéressant de présenter d’abord la scène actuelle afin de montrer à quel point cette nouvelle génération est dynamique. Puis ensuite de remonter le temps, comme pour aller du fruit aux racines de l’arbre qui l’a porté. »

 

LVR : Y-a-t-il une logique dans l’ordre d’apparition des artistes ?

AG : « Oui, les apparitions des artistes se font en fonction de mes envies. C’est aussi simple que cela. J’aime me laisser guider par mes intuitions. »

 

LVR : Quelle est la différence selon toi entre le new root’s et le reggae revival ?

AG : « Il y a une différence de générations et d’époque entre le new roots et le reggae revival, mais j’ai voulu montrer avec le livre et le film que les messages véhiculés étaient les mêmes. »

 

LVR : Au travers des échanges que tu as pu avoir avec les artistes, est-ce que tu as observé un décalage entre l’ancienne et la nouvelle génération reggae ?

AG : « Il y a forcément un décalage entre les légendes du roots qui crevaient de faim dans le ghetto en inventant un style de musique révolutionnaire. Et la génération montante, « revival », qui a plutôt grandi à uptown, fait de bonnes études et est convertie aux réseaux sociaux. Malgré des origines sociales différentes, Chronixx, Jah9 ou Protoje permettent au reggae de perdurer à travers le temps, et c’est remarquable. »

 

LVR : Peux-tu nous parler du lien entre le livre et le reportage qui l’accompagne ?

AG : « J’aime l’idée de pouvoir m’exprimer sur différents supports : écrit, visuel ou audio. À chaque fois ils permettent d’aborder un sujet artistique de manière parallèle et complémentaire. Grâce au livre je peux faire de chaque artiste acteur du film, un chapitre de la musique jamaïcaine accompagné de superbes photos des collaborateurs de Reggae.fr. Grâce au film, j’aborde le reggae d’un point de vue plus thématique. »

 

LVR : Est-ce qu’un autre tome est prévu ?

AG : « Oui, nous travaillons sur un deuxième tome jamaïcain mais surtout sur un Reggae Ambassadors totalement dédié au Reggae en France (ndlr : il a été publié en juin 2018). Je poursuis donc mon travail d’activiste. »

 

LVR : Si tu avais un dernier message à adresser aux lecteurs, lequel serait-il ?

AG : « Profitez de la vie au maximum et continuez à soutenir nos projets indépendants. Ils existent et continuent d’exister parce que vous êtes là ! »

 

LVR : Pour finir, peux-tu m’énumérer 10 mots clés qui définissent pour toi le reggae ?

AG : « Jamaïque. Kingston. Sound System. Roots. Rebelle. Fête. Amour. Partage. Solidarité. Marley. »

 

Alexandre Grondeau propose une approche originale pour comprendre le reggae en mariant textes et vidéo. Côté pile, le livre présente les différents artistes que l’on retrouve dans le reportage. Chaque fiche de lecture détaille le parcours et comporte une petite sélection de morceaux ou d’albums pour mieux (re)découvrir l’univers musical des protagonistes. Côté face, le reportage d’une heure qui combine images d’archive et témoignages. Les artistes nous expliquent comment ils vivent cette musique au quotidien et partagent leurs visions de la culture reggae. La version Reggae Ambassadors 100% reggae français est tout aussi passionnante ! Ce sont des œuvres incontournables pour toute personne qui cherche à en savoir plus sur une belle brochette d’artistes incontournables de la scène reggae. Retrouvez plus d’infos sur ces livres par ici.

Encore un grand merci à Alexandre Grondeau pour le temps qu’il a accepté de consacrer à l’interview ainsi qu’à Max d’iWelcom qui a rendu possible la connexion !

On finit par une petite playlist multi-générationnelle !

Big Up !

Tagué:,

Une réflexion sur “Episode 3 : zoom sur la série « Reggae Ambassadors » !

  1. Samba Sognane juin 25, 2019 à 10:24 Reply

    Courage je suis avec vous reggae music we live

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :