Les prémices de la musique en Jamaique

Le Mento

A la fin du XIX, un style de musique jamaïcain commence à émerger, il s’agit du Mento. Ses origines sont à la fois africaines et européennes. Cette musique fut dans un premier temps importée par les planteurs blancs dans les Caraïbes. Elle a ensuite envahit les zones rurales de la Jamaïque et rayonne dans les Caraïbes en général. Le mento mobilise des instruments tels que le banjo, la guitare, la flûte, des percussions, un piano, un saxophone de bambou ou encore un violon.  Les textes des morceaux de mento font référence à des critiques de la société, de la politique ou des textes qui parlent d’amour.

Harry Belafonte Jamaica Farewell, repris par Daddy Nuttea dans les années 90.

L’introduction du R&B en Jamaïque

Le jazz et le rhythm & Blues apparaissent en Jamaïque au cours de la seconde guerre mondiale. Ce sont les soldats américains qui ont contribué à faire découvrir ces nouveaux styles aux jamaïcains. La Jamaïque est un pays pauvre avec des écarts de richesse très élevés entre riches et pauvres. La plupart des habitants de l’île n’ont pas les moyens de s’acheter des enregistrements.

A partir des années 50’s, pour faire découvrir les morceaux à une masse importante de jamaïcains, les maisons de disque locales ont eu l’idée d’équiper un van d’un transistor afin de diffuser les sons dans les endroits publics. C’est l’apparition des fameux Sound System jamaïcains. Ils sont animés par un « selekter » ou Disc Jockey. Contrairement aux DJ de musique électronique, ils ne se contentent pas de diffuser les morceaux mais parlent également en rythme sur les morceaux qu’ils passent. Dès le départ, le DJ ou le Toaster devient un élément indispensable à tout évènement musical jamaïcain.

Les selecters se livrent à une concurrence sans merci pour rassembler le plus de personnes possibles. Ils tentent d’obtenir des exclusivités pour se démarquer les uns des autres. A cette époque, on dénombre notamment quatre grands selecters, King Edwards, Clément Coxsone qui sera le fondateur du magique Studio One, Prince Buster et Duke Reid. Ils passent du swing, du boogie, du jazz, du rhythm and blues. Ces courants musicaux vont également être le moteur du premier style de musique inventé par les Jamaïcains, le Ska.

Le caractère fortement marqué live explique que les premiers enregistrements de morceaux n’interviendront qu’à la toute fin des années 60’s. L’un des tous premiers morceaux de Sound System enregistré est celui de King Stitt, le titre se nomme Fire Corner. Il ne chante pas encore mais parle bien en rythme.

A partir de 1958, les premiers artistes de jazz et de R&B Jamaicains font leur apparition et sont enregistrés par des petits producteurs locaux. On peut citer par exemple le morceau « Muriel » d’Alton et Eddy. Un morceau à la croisée des chemins entre mento jamaïcain, rhythm and blues et jazz. Les textes oscillent notamment entre balades et chansons d’amour.

Le boogie woogi est également un son qui cartonne en Jamaique. On peut notamment citer le morceau de Bill Doggett, Honky Monk

Un nouveau rythme apparait, le shuffle jamaicain, mélange de musique mento, latines, gospell et R&B.

Easy Snappin – Theophilus Beckford

Au niveau des instruments, on trouve batterie, cuivres dont le saxophone est le plus répandu. Les chanteurs disposent de voix très puissantes. Le R&B est une source d’influence créative pour de nombreux musiciens. Il est à l’origine de l’émergence du style Rock’n Roll. Néanmoins, ce style va rapidement s’effacer au profit du rock des Rolling Stones, ou de la Soul de James Brown. En revanche, il serait un véritable contre-sens de confondre le Rhythm and Blues d’origine avec le RnB français qui n’a absolument rien à voir, puisque ce dernier est un dérivé du rap.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :